L'invisible de Pascal Janovjak

L'invisibleL’invisible de Pascal Janovjak aux éditions Buchet Chastel

Alors voila, c’est l’histoire de l’homme invisible… enfin adaptée à notre époque folle !!!

C’est un premier roman : l’histoire débute au Luxembourg pour se poursuivre par la France, La Sardaigne, Le Proche Orient et revenir se terminer en France…

Plutôt sympathique, il est terriblement seul…avec des loisirs punis par la loi et dangereux, même pour quelqu’un d’invisible !!! Une personnalité sombre et tourmentée.

D’une lecture aisée mais parfois un peu hachée, d’un style nerveux, ce roman n’est cependant pas à confier à toutes les mains, posant la question de l’impunité liée à l’invisibilité.

Et si, vous, vous deveniez invisible, que feriez-vous ? Posez-vous la question avant que cela vous arrive…

Chronique réalisée par Joël Portrat pour Chermedia

Quatrième de couverture :

Le narrateur de ce conte contemporain est un avocat de 35 ans. Il travaille au Luxembourg pour un gros cabinet. Salaire mirobolant. Pas d’amours. Pas d’amis. Une femme de ménage… qu’il ne voit jamais. Il est mal dans sa peau et se trouve insignifiant au point de se sentir transparent. C’est ce malaise que Pascal Janovjak prend au pied de la lettre. Au cours d’un passage à Paris, l’avocat ressent une douleur inexplicable au cou, puis au bras. Dans sa chambre d’hôtel, il constate qu’il est devenu tout à fait invisible. Comme le héros détraqué de H.G.Wells ! Des traces humides sur la moquette, un creux sur un matelas, voilà ce qu’il reste de lui. A partir de ce moment, il voyage, porté par une sensualité retrouvée. Il erre, toujours invisible, de la Sardaigne à une région inconnue. Impuni, il se permet tout et, délivré de ses angoisses, s’intéresse à une humanité qu’il croyait dominer de très haut.



une petite faim de culture ? inscrivez vous à la newsletter
Share This
WordPress Video Lightbox Plugin