Retour à la ligne de Julie Jézéquel Chronique N°1

retour à la ligne

Retour à la ligne de Julie Jézéquel aux Editions La Table Ronde, 233 pages.

Clara Tallane après avoir été banni du monde des scénaristes pour la télévision, doit absolument retrouver un travail pour palier à son découvert et aux appels incessants de son banquier. C’est ainsi que grâce à internet, elle va proposer ses services d’écrivain public et rencontrer Bertrand Rosier, un mystérieux industriel qui lui demande d’écrire sa biographie. Mais elle soupçonne très vite que ce nouveau client, lui veut autre chose. En effet, il ne tarde pas à lui demander d’inventer pour lui une biographie. Clara pense que c’est parce que la vie d’un chef d’entreprise d’outillage n’a rien de passionnant. Et c’est sûrement le cas. Les rapports que Clara et son client vont avoir seront très difficile. Bertrand ne laisse rien entrevoir de personnel à son nègre, coupe court à toutes questions intimes et met autant de distance qu’il peut entre elle et lui. Mais au fur et à mesure des pages que Clara écrit pour lui, Bertrand va commencer à s’ouvrir et les fantasmes de Clara s’emballer.

Julie Jézéquel est aussi actrice pour la télévision, et à dû s’inspirer de ce monde là pour écrire son livre. Je trouve que les réactions et le comportement de son agent et de ses anciens collègues sont tout à fait crédibles. Julie brosse le portrait d’une mère célibataire qui doit faire face à plusieurs problèmes à la fois : Tout d’abord financier, puis professionnel, et ensuite elle doit aussi gérer son adolescent de fils qui commence à avoir une vie sexuelle et lui reproche l’absence de son père.

Au milieu de tout ça, Clara n’a pas de temps pour elle. Célibataire depuis très longtemps, c’est avec facilité qu’elle se met à fantasmer sur le premier (et unique) homme de son entourage. Son (unique) client.

« Vivre avec ce genre d’homme qui se mure dans le silence à chaque contrariété doit être infernal. Pourtant, je me surprends à lui trouver un certain charme. Plantée au milieu du salon, hésitant entre l’ordinateur et la cuisine, je commence à rêver. Après avoir lu mes dernières pages, Bertrand se lève et s’approche de moi. Je suis assise, comme ce matin, sur le fauteuil face au sien. Il pose un genou à terre et emprisonne mes mains dans les siennes. Vous êtes tellement merveilleuse, Clara. Je sens son souffle sur mes lèvres, ferme les yeux. Et les ouvre aussitôt honteuse. Cela fait tant de mois que je n’ai pas fait l’amour que le moindre compliment peut me transporter au septième ciel… » p105

Clara est seule responsable de ces déboires, c’est une femme sans trop de personnalité qui se laisse faire et qui dérape dès que la soupape explose. Elle est très niaise, et je peux comprendre que son fils la trouve dépassé et lui fait honte.

Ce n’est pas du tout une histoire qui m’a plu, même s’il y avait beaucoup de potentiel dans l’intrigue, je trouve que l’auteur n’en a fait qu’un condensé de clichés qui malheureusement ne rendent pas l’ensemble drôle mais pathétique. Mais aussi, s’il est vrai qu’il s’agit d’un premier roman, Julie Jézéquel s’en sort bien et réussit à écrire un roman sans fantaisies ni de style particulier.

Chronique de la rentrée littéraire septembre 2009 réalisée par l’auteur du blog mon book club blog.

Quatrième de couverture  :

Clara Tallane, scénariste de télévision reconnue et appréciée, est bannie du milieu audiovisuel après avoir retourné un bureau sur les genoux d’une conseillère de programmes. Ce crime de lèse-majesté lui vaut une longue traversée du désert. Pour continuer à assumer confortablement l’éducation de son fils de quinze ans qu’elle élève seule, elle décide de proposer, par le biais d’Internet, ses services de nègre. Son premier client, directeur d’une fabrique d’outillage industriel, lui demande de lui inventer une vie. Pourquoi ? Pour qui ? Et surtout, de quelle vie peut bien rêver cet homme froid et taciturne, à mille lieues des fantasmes de Clara ?

Née en 1964 à Boulogne-Billancourt, Julie Jézéquel est comédienne et scénariste. Elle a joué dans une cinquantaine de films et téléfilms. Elle est l’auteur de douze scénarios pour la télévision.  Retour à la ligne est son premier roman.



une petite faim de culture ? inscrivez vous à la newsletter
Share This
WordPress Video Lightbox Plugin