Presque mort de Ake Edwardson

presque mortPresque mort de Ake Edwardson aux éditions JC Lattès

1972, en Suède, une jeune fille décide de fuguer et de fuir la colonie miteuse dans laquelle elle passe ses vacances. Elle nage jusqu’à une île, mais elle fera une tragique rencontre.
De nos jours, à Goteborg, une voiture est retrouvée abandonnée sur un pont, une balle fichée dans un siège, un écrivain écrit un roman sur la disparition d’une jeune fille, son voisin est retrouvé assassiné et un politicien disparaît. Le commissaire Erik Winter est chargé de l’affaire, il est sûr que la disparition de cette jeune fille croisée 30 ans plus tôt, est liée à ces sombres affaires.

Dans cette histoire, on retrouve le personnage de Winter croisé ici, les années ont passées et la morosité semble avoir frappé la brigade qu’il dirige. Son collègue Bergenham vit mal son homosexualité, Fredrik voit sa relation avec l’inspectrice Aneta Djanali se déliter, Winter lui-même se croit condamné par un cancer et voit sa femme se détourner de lui. Cette enquête est annoncée comme l’avant-dernière de la série et j’ai bien envie de découvrir ce que l’auteur réserve à ses personnages.
Comme dans le roman que j’ai lu précédemment, l’enquête navigue entre passé et présent et recèle de lourds secrets dont la révélation nous pousse à dévorer le roman.
Seul reproche, comme la fois précédente, la fin est expédiée trop vite, je brûle d’en savoir plus.

Encore un très bon polar suédois.

Chronique réalisée par Au pays d’Ori

Quatrième de couverture :

Un gangster, un écrivain, un politicien et un citoyen ordinaire – sans compter ce commissaire rongé par le doute et par un mal de tête persistant. L’automne est exceptionnellement beau mais tous sont rattrapés par un sombre événement. Leurs destins se rejoignent autour de la disparition d’une jeune fille, trente ans auparavant.
Tous seront confrontés à cette mort et réunis autour de cette mort.

Presque mort
est le neuvième et avant-dernier roman de la série des enquêtes du commissaire Erik Winter et de ses collègues de la brigade criminelle de Göteborg.



une petite faim de culture ? inscrivez vous à la newsletter
Share This
WordPress Video Lightbox Plugin