La Centrale d'Elisabeth FIlhol

la-centraleLa Centrale d’Elisabeth FIlhol chez POL éditeur

De missions intérimaires, en missions intérimaires, le narrateur nous plonge dans le travail au sein des centrales nucléaires françaises.
C’est un roman étonnant. Par le thème d’abord : la centrale nucléaire et son environnement -non, pas l’écologie ! L’environnement humain plutôt ! Peu de technique nous est épargnée et c’est là que j’ai un peu décroché : la fission, l’explication de Tchernobyl et toutes les manipulations des uns et des autres ne m’ont pas plu.
Par contre, tout ce qui concerne le questionnement des employés sur le fait d’aller bosser dans ces centrales dangereuses, dans des conditions pas toujours enviables est vraiment bien rendu.
Par le style ensuite : Elisabeth Filhol fait preuve d’une belle écriture : elle use de phrases très longues dans certains chapitres, de phrases très courtes dans d’autres. Elle alterne brillamment. Cela donne des rythmes différents, un vrai intérêt, plus que l’intrigue elle-même.
Pour résumer : je n’ai pas  aimé le thème  du livre, mais par contre, j’en ai vraiment apprécié le style. Heureusement d’ailleurs, parce que sans cela, j’aurais reposé le livre avant la f
in. Auteure qui écrit là son premier roman, mais qui j’espère en écrira d’autres que j’ouvrirai avec grand intérêt.

Chroniques rédigée par Yves



une petite faim de culture ? inscrivez vous à la newsletter
Share This
WordPress Video Lightbox Plugin