Histoire Secrète de Costaguana de Juan Gabriel Vasquez

arton15918-340c7Histoire Secrète de Costaguana de Juan Gabriel Vasquez au Seuil, traduit par Isabelle Gugnon

José Altamirano, colombien, raconte à la fois l’histoire de sa vie et celle de la Colombie et du Panama en interpellant à la fois le lecteur et Joseph Conrad dans le but d’expliquer une mystérieuse trahison dont le célèbre écrivain se serait rendu coupable.

J’avais un peu d’appréhension en recevant ce livre, surtout parce que je ne connais de Conrad que les romans malais que sont la folie Altmeyer et un paria des îles.

Bon, à la lecture on est très loin de l’écriture de Conrad et c’est agréable. Le style est très enjoué et tout en facéties, sans fioritures désagréables, il se laisse lire aisément. Le contenu peut se montrer tour a tour historique ou sombre, raconter les malheurs de la guerre, le destin d’une révolution ou des hommes qui la font. Jamais le narrateur ne se défait de son ironie que l’on sent parfois désabusée mais qui reste toujours cocasse. Ce livre est au final une petite perle d’humour et de rire née d’un coquillage bien sombre et pleins de fureurs. Si Conrad vient s’immiscer dans cette histoire, on le sent comme un moyen plus qu’une fin, celui de faire naitre, à la toute fin du roman, le tragique dans le destin d’un homme, là où celui de tout un pays ne nous avait pas ému. L’histoire de la Colombie est amusante et rocambolesque mais celle des Colombiens est une tragédie.

Un bon livre qui se lit à une vitesse stupéfiante.

Chronique rédigée par Tiphanya

Quatrième de couverture

Londres, 1903. José Altamirano, colombien de naissance, fraîchement arrivé de la toute nouvelle république du Panamá fait la connaissance de Joseph Conrad, alors en pleine écriture d’un roman qui a pour cadre la Colombie. Mais les souvenirs de l’écrivain sont trop anciens et trop vagues pour qu’il puisse recréer le pays dont il a besoin. Il interroge alors le nouvel arrivant. De cette rencontre naîtra Nostromo, chef-d’œuvre de Conrad, tissu d’inepties et mensonges pour José Altamirano, qui se sent dépossédé de sa vie.

Vingt ans après cette entrevue, José Altamirano se souvient de tout ce qu’il a confié à Conrad et nous raconte, à nous lecteurs, l’histoire secrète du Costaguana, c’est-à-dire la sienne et celle de la Colombie. Un récit plein de violence, de guerres, de persécutions, d’épidémies, dans lequelle s’entrecroisent aventuriers, politiciens corrompus et généraux cruels et où la tentative de creuser un canal océanique dans la jungle tropicale s’achève sur un échec politico-financier retentissant qui conduit à la sécession du Panama. Une histoire, aussi, entre un père fantasque, journaliste aveuglé par le Progrès, et son fils, que sa passion dévorante pour une Française ne parviendra pas à sauver des ravages de l’Histoire.

Avec ce deuxième roman très ambitieux, Juan Gabriel Vásquez s’est imposé dans le monde hispanique comme le grand auteur de la nouvelle génération.



une petite faim de culture ? inscrivez vous à la newsletter
Share This
WordPress Video Lightbox Plugin