Hôtel Argentina de Pierre Stasse

Hôtel Argentina Pierre StasseHôtel Argentina de Pierre Stasse aux éditions Flammarion

Buenos Aires au mois de janvier cuisait les esprits », et c’est sous une chaleur incandescente que Simon arrive dans la capitale argentine, sans repère précis, sans but précis, sans boussole et presque sans bagages. Un jeune homme qui fuit la France, quitte tout pour s’établir, au hasard ou presque à près de 11000 kilomètres de chez lui. Il y découvre la ville, les quartiers disparates et ses habitants, l’hôtel Implicite dans lequel il finit par s’établir, attiré là par l’étrange famille Merger et ses non moins étranges propriétaires et occupants.

Un roman étrange et disparate, écrit avec sensualité, parfois avec trop d’application, et une histoire tout aussi disparate qui m’ont étrangement mis en tête la chanson des Eagles tout au long de ma lecture.

Le jeune Simon est accueilli par Esteban Merger, hôte mystérieux qui l’invite à séjourner dans son hôtel. Il y rencontrera également Juan Pablo Merger le chorégraphe et danseur. Auprès de cette famille, Simon découvre un Buenos Aires inattendu, fait de spectacles fantasques répétés dans un hangar, des ruelles sombres loin des clichés touristiques, de carnets d’écoliers vides, de confidences chuchotées et d’histoire familiale transmise au fil des générations.

L’histoire en elle-même m’a laissée de glace (roman initiatique ? Roman d’une histoire familiale, j’y suis restée insensible), mais j’en retiens quelques jolies phrases, une plume qui parfois épouse avec volupté le tempo d’un tango, enveloppe les personnages d’un halo troublant plein de sensualité, tout en étant quelques fois très appliquée, un peu trop.

« We are all just prisoners here, of our own device ». Les héros de Pierre Stasse sont prisonniers de leurs souvenirs, de leur histoire familiale et n’arrivent à se défaire du poids de leurs passés et racines. Un roman poétique, parfois maladroit.

Chronique réalisée par Amanda Meyre

Quatrième de couverture :

Roman initiatique au coeur de l’été argentin évoquant l’arrivée à Buenos Aires d’un jeune homme dans une famille divisée par les secrets.



une petite faim de culture ? inscrivez vous à la newsletter
Share This
WordPress Video Lightbox Plugin