Dans la route de Maryline Desbiolles

Les routes n’ont ni début ni fin. Elle ne vont pas du point A au point B et le temps de les parcourir est une donnée toute élastique. Maryline Desbiolles le démontre en un récit linéaire sans arrêt obligatoire : lecteur, te voilà « musardeur » dans l’espace et le temps.

Depuis toujours les voies d’accès sont transmises, transformées, transfigurées. Leurs habitants, leurs techniques d’entretien, leur traversées historiques, tout ce qui n’est plus et perdure sous nos yeux incarne la grande métaphore de la vie.

Entre la France et l’ancien Royaume de Sardaigne une portion d’asphalte aujourd’hui départementale se retrouve en travaux le temps d’un été. Voisine, l’auteure nous présente les vivants et les morts qui « habitent »ce lieu, les anecdotes et hauts faits qui l’ont animé, le trivial laborieux et nécessaire de sa conservation. Cet élément de paysage d’apparence gris et insignifiant devient rapidement une promenade haute en couleurs par la grâce et le pittoresque de ses personnages et anecdotes. Au fil des saisons, en véritable « narratrice » Maryline Desbiolles déambule librement entre le passé et le présent, légèrement d’un lieu à un autre, et en profondeur dans l’âme des gens. Alors que son parcours échappe vers les hauteurs du paysages, son esprit plonge dans nos profondeurs au gré de sa culture, de ses recherches historiques et de la fréquentation quotidienne de cette portion de route. Anachronisme et imaginaire, souvenirs et fines observations déroulent de passionnantes digressions au rythme de déplacements répétés et belles échappées. À l’arrêt l’imagination s’évade, en déplacement les souvenirs habitent.

Très écrit, le récit dialogue simplement au quotidien. Personnages historiques et mythologiques voisinent habilement avec les habitants présents ou passés de ce lieu « dit ». Le lecteur n’est pas « sur le route » mais bien « Dans la route ». Le style dense présente un déroulement fluide de phrases qui additionnent les virgules au compteur des pages, alors qu’une agréable hypnose passionne et apaise tour à tour l’attention. Les ressources littéraires et humaines de l’auteure sont infinies et parcourent un simple chemin vers un horizon qui, chaque musardeur d’espace intérieur et extérieur le sait… se fond au loin vers l’azur.

 Chronique rédigée par Christiane Miège

Dans la route, Maryline Desbiolles, Seuil, ISBN978-2021058505

Quatrième de couverture :

Des travaux sont engagés, pendant un long été, sur une route départementale, pour y aménager un rond-point. La narratrice y assiste en voisine, dans ce lieu-dit appelé Fontaine-de-Jarrier, un hameau où tout le monde se connaît. Il y a Sasso, vieux râleur malheureux, et la Thomas, veuve, née en Tunisie mais d?origine italienne, ou encore la veuve V, déjà partie depuis longtemps mais odnt les traces perdurent. Il y a aussi Reine, celle qui tient le restaurant un peu plus loin, et Gaby, à la fois midinette et romantique. Mais il y a surtout la route, lieu de passage autrefois bien fréquenté, dans cet endroit frontalier, près de Nice, longtemps tiraillé entre la France et le Royaume de Sardaigne, et dont l?histoire est riche en anecdotes, comme celle de ces brigands qui voulurent détrousser quelques nobles dans leur diligence, se faisant bientôt rattraper par la police et condamnés à mourir dans des conditions atroces. Une route aujourd?hui encore mortelle, quand on y roule à tombeau ouvert. Une route où se sont déposés tant de pas et de destins, avec son lot de contrebandiers, de révolutionnaires et de paysans, les accidentés célèbres ou anonymes, les ouvriers qui creusent en 1782 sur ordre du roi et ceux du chantier actuel avec leurs énormes machines qui ont toutes un prénom comme on nomme un animal domestique. Les saisons s?abattent sur cette forêt de signes, feux provisoires, tracés jaunes, panneaux de signalisation jusqu?à ce que l?asphalte luisant soit étalé : le récit peut se terminer, le calme le calme est revenu.

Voter : 1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars
Loading ... Loading ...

Votez pour soutenir ce livre pour le Grand Prix Littéraire du Web
2 total pingbacks on this post
Submit your comment

Please enter your name

Your name is required

Please enter a valid email address

An email address is required

Please enter your message

A propos

Chroniques de la rentrée littéraire est un défi lancé par le monde du livre à la blogosphère littéraire :
chroniquer une majorité des parutions romanesques de l’année.
En regroupant 300 bloggeurs
littéraires, Chroniques de la rentrée littéraire est un intermédiaire permettant à chaque livre d’être lu
par au moins un lecteur expert, en toute liberté de ton.

Chroniques de la rentrée littéraire © 2014 All Rights Reserved