Ce que savait Jennie de Gérard Mordillat

Ce que savait Jennie de Gérard Mordillat

Pas de majuscule à jennie dans le dernier roman de Gérard Mordillat. Parce que celle-ci ne sait pas qui est son père?

Jennie a un but dans sa vie: aller voir la mer depuis les falaises d’Etretat avec ses soeurs et son frère.
Ce roman social dans la lignèe des écrits de Mordillat est à plus d’un titre émouvant. « La faute à pas de chance » ou une vie déjà tracée dés ses treize ans? A la recherche d’elle même, jennie trouvera Quincy sur sa route, aussi déterminé qu’elle.
Un récit touchant et des personnages attachants en route vers Etretat afin d’accomplir sa propre thérapie transgénérationnelle.
Gérard Mordillat sera d’actualité à l’automne par la diffusion sur France 2 de son roman Les vivants et les morts dont il a écrit le scénario.
Chronique rédigée par Pascal Cottin

Ce que savait Jennie, Gérard Mordillat, Calmann-Lévy, ISBN 9782702143322

Quatrième de couverture :

À vingt-trois ans, Jennie n’a qu’un but dans la vie : réunir ses sœurs et son frère dispersés dans des familles d’accueil et un foyer afin de les emmener voir la mer depuis les falaises d’Étretat.
Au cours de cette quête à travers la France, Jennie va rencontrer Quincy, un acteur qui ne veut plus l’être. Lui aussi est animé d’une volonté sans faille : venger le suicide de sa mère.
Unis face au pire et portés par une détermination farouche, ces amants tragiques mettront tout en œuvre pour parvenir à leurs fins.

Un récit incarné par une héroïne bouleversante et sublime, où l’espoir mène tout droit à la folie.



une petite faim de culture ? inscrivez vous à la newsletter
Share This
WordPress Video Lightbox Plugin