La vie parisienne d’un Négropolitain

La vie parisienne d’un Négropolitain

Gaspard-Hubert Lonsi Koko a semble-t-il le sens de la formule. La Vie parisienne d’un Négropolitain, voilà un titre qui sonne bien. En fait, qui sonne « moderne ». L’immigration est au cœur de ce texte qui retrace les tribulations des immigrés africains en France. Combines, démêlées avec la police, petites ou grosses galères… le roman est plaisant par ses anecdotes. 

Et ce n’est pas tant le sujet en lui-même qui fait penser que l’auteur « surfe » sur un thème à la mode que le manque de recul par rapport à l’actualité brûlante. On est loin du relativisme culturel des Lettres Persanes,  loin de l’analyse ou de la réflexion sociologique.

Le style est changeant, parfois un peu trop simple, parfois un peu trop alambiqué. L’auteur alterne les dialogues plats (renforcés par les « suggéra-t-elle« , « repris-je« , « voulut savoir A. » « fut la réaction de C.« …) et les circonvolutions langagières (« Curieuse est parfois la vie. Il existe certains phénomènes mystérieux, ou alors non maîtrisées par le commun des mortels, que l’on n’arrive pas à clarifier. Les prémonitoires perceptions oniriques, par exemple. Je fis, quelques jours avant, un rêve. » p.23) On ne sait plus sur quel pied danser, et le travail inachevé sur les mots et le phrasé révèle les limites de la réflexion.

 Je ne le cache pas, je n’ai pas fini la lecture. Un tort me direz-vous. Peut-être. C’est toutefois mon « droit imprescriptible » de lecteur. (référez-vous à Pennac !). J’ai lu toutefois les quatre-cinquième, ce qui m’autorise, du moins je le pense, à publier cette critique en toute honnêteté intellectuelle. 

Chronique d’Aurélie Mezbourian

La vie parisienne d’un Négropolitain, Gaspard-Hubert LONSI KOKO, L’Atelier de l’EgrégoreISBN : 979-10-91580-06-9

Présentation de l’éditeur :

« La vie est comme un jeu d’échecs : nous esquissons un plan, mais celui-ci est tributaire de ce que daigne faire l’adversaire aux échecs et le destin dans la vie. » Cette pensée du philosophe allemand Schopenhauer, ce champion de l’art d’avoir toujours raison, résume à merveille la Vie parisienne d’un Négropolitain.

Il est donc question, dans La vie parisienne d’un Négropolitain, de la fragilité de la cohésion sociale, voire nationale, à la française. En offrant au lecteur, à travers des situations propres à la bassesse humaine, le triste portrait d’une société hexagonale en quête de tolérance mutuelle, l’auteur essaie d’atteindre à sa manière l’idéal en vue d’une cohabitation universelle.

L’Homme est-il un loup pour son semblable ? Telle est la question à laquelle cet ouvrage tente de répondre.

L’auteur :

Essayiste réformiste et acteur politique, Gaspard-Hubert Lonsi Koko est l’auteur de nombreux ouvrages concernant aussi bien les essais que la diction.



une petite faim de culture ? inscrivez vous à la newsletter
Share This
WordPress Video Lightbox Plugin