Pietra Vita de Léonor de Récondo

Hé, tu te souviens, l’an dernier (ou était-ce il y a deux ans ?) j’avais parlé de Rêves Oubliés en disant que je l’avais lu sur le conseil d’un libraire aimé et que j’avais reçu ce texte comme un coup de poing dans la poitrine, une expérience d’une extrême violence parce qu’elle avait cadré à mes préoccupations du moment et qu’elle était si bien écrite. Quand j’ai vu que cette année il y avait un nouveau texte de Léonor de Récondo, ça a été une réelle évidence pour moi. Impossible de le laisser passer, impossible de ne pas le lire, le plus vite possible, comme une urgence, un réel besoin de beauté.

J’ai été servie, au delà même de ce que j’imaginais, au delà de ce que j’aurais pu fantasmer dans mes rêves les plus fous. Pietra Viva est un bijou, une perle, de ces petits romans dont on se souvient longtemps et dont on reparle avec de l’émotion dans la voix. On y accompagne Michel-Ange à la recherche de marbre, d’amour, de réponses et, à la seconde près où je l’ai terminé, je l’ai immédiatement prêté, ce qui est un signe qui ne trompe pas. J’avais envie que d’autres soient touchés par la délicatesse de ce texte qui m’a remuée profondément et dont j’espère me souvenir longtemps.
Comme quoi, ce libraire aimé… Par delà les années, il continue à bien me conseiller… C’est dire s’il est bon!

 

Chronique de reading in the rain

 

Pietra Vita, Léonor de Récondo, Sabine Wespieser, ISBN 9782848051529

 

Quatrième de couverture :



une petite faim de culture ? inscrivez vous à la newsletter
Share This
WordPress Video Lightbox Plugin