Ce sera ma vie parfaite de Camille de Villeneuve

Dans son château de Sancerre, Victor des Ulmières attend la mort. Entouré d’une joyeuse bande de danseurs et musiciens baroques, il passe ses derniers instants à se repaître de leur jeunesse et à remonter le fil de ses souvenirs : les cures thermales avec sa mère, le désamour de son père, son amour passionné pour sa soeur Aimée, sa haine pour son frère Vivien, son amitié avec Valerio, un écrivain, ses tentatives pour faire carrière dans le journalisme ou l’écriture, les femmes et les hommes qui ont traversé sa vie… Pourtant, l’octogénaire n’est pas malade. Mais il sait qu’il va mourir de la main de Serge, son protégé, son fils spirituel, celui dont il voulait faire son héritier avant qu’une haine féroce ne vienne s’en mêler.

Une vie parfaite ? Certainement pas! Plutôt l’existence frivole d’un aristocrate décadent et oisif, solitaire, égoïste et incestueux. Il est bien difficile de s’attacher à cet homme blasé qui a goûté à tout (hommes, femmes, drogues, …) sans s’attacher à rien ni personne. Ses souvenirs décousus d’une vie vide de sens, sans amour, sans amis, brossent un tableau sans relief et sans réel intérêt. Dérangeant parce que franc, Victor des Ulmières se livre sans concessions, sans omettre ses pires bassesses, ses aversions, ses trahisons. Ruminant son passé, il ne se justifie pas, ne s’excuse pas, ne trouve pas grâce aux yeux du lecteur qui subit cet étalage souvent gênant. Personnage omniprésent mais sans charisme, le vieil homme finit par lasser ou agacer. Heureusement, l’écriture de Camille de VILLENEUVE sauve le livre du naufrage et de l’ennui. Distancée mais lumineuse, elle fait preuve de belles qualités littéraires et incite à aller jusqu’au bout de cette histoire désordonnée.

 

Chronique de Sandrine F

Ce sera ma vie parfaite, Camille de Villeneuve, Philippe Rey éditeur, ISBN 978-2848763392


Camille de Villeneuve – Ce sera ma vie parfaite par Librairie_Mollat

 

Quatrième de couverture :

La dernière journée d’une vie peut-elle en changer le sens ? En ce matin de printemps, Victor des Ulmières pressent sa mort, alors qu’autour de son domaine rôde Serge, son jeune protégé avec lequel il s’est battu au couteau la veille. Serge, menaçant, veut en découdre, une fois pour toutes. L’imminence de sa propre fin force Victor à une relecture lucide de sa vie, oscillant entre passé et présent. Une famille d’abord trop pesante pour lui avoir permis de vivre librement : sa mère tôt disparue ; son père qui l’a méprisé injustement après une supposée trahison pendant la guerre ; sa soeur, Aimée la bien nommée, véritable passion de sa vie, à côté de laquelle ont été bien insuffisantes les nombreuses femmes qu’il aura ensuite connues ; Vivien, le jeune frère haï dont après la mort il a osé piller le travail… Plusieurs lieux, ensuite : le Liban de la guerre, New York, qui vit la consécration de sa carrière de photographe, les plages de la Méditerranée, abris d’un inouï bonheur sensuel. Mais Victor est toujours revenu au château familial, proche de Sancerre qu’il peut admirer de ses fenêtres, bâtisse qui est à la fois son fardeau et sa chance. A proximité aussi du cimetière où est enterrée sa lignée depuis des générations, au fond d’un caveau qu’il pense rejoindre bientôt. Dans sa longue rumination intérieure, cet homme qui se croit impuissant, raté, cherche les êtres aimés, se remémore les signes et les gestes d’affection vraie. En cette dernière journée, Victor héberge une troupe de danseurs et de musiciens, dont il partage les activités : un concert, une baignade où il mêle avec jubilation son vieux corps aux leurs, éclatants de jeunesse. Cette proximité révèle en lui une vitalité toujours présente, un amour de la beauté que les tragédies de son existence n’ont pas entamé. Et c’est en cette compagnie que Victor décide d’un événement qui lui donnera la possibilité de traverser déceptions et fantasmes, de faire l’expérience d’une joie totale. De parachever ainsi sa vie « parfaite »…



une petite faim de culture ? inscrivez vous à la newsletter
Share This
WordPress Video Lightbox Plugin