Les évaporés de Thomas B. Reverdy

Les évaporés de Thomas B. Reverdy

Une dernière lettre pour son épouse et une fuite dans la nuit…Kaze a décidé de devenir un de ces « johatsu » qui disparaissent sans laisser de traces, qui s’évaporent tout simplement. Au Japon, le fait n’est pas rare et les familles, marquées par la honte et le déshonneur, ne cherchent pas à retrouver le disparu. Mais Kaze a une fille qui vit en Amérique et qui ne veut pas en rester là. Yukiko embarque son ex, Richard B., détective poète et rêveur et toujours amoureux d’elle, pour un voyage vers le Japon sur les traces de ce père évaporé.

Bien loin du Japon affairiste où les salarymen croisent les lolitas dans les couloirs bondés du métro, c’est du côté des laissés-pour-compte que nous convie Thomas B. REVERDY, dans les bas-fonds de Tokyo où se côtoient yakusas, chômeurs et prostituées, dans le parc d’Ueno où sous de grandes bâches bleues vivotent rejetés de la société et rescapés de Fukushima, dans la zone irradiée où pour gagner quelques sous, certains jouent leur santé, leur vie. On découvre la face cachée du Japon après la catastrophe de 2011 où les spéculateurs s’enrichissent sur le malheur et la mort. Mais ce livre n’est pas sombre pour autant, au contraire, il y a beaucoup de poésie et de tendresse dans les personnages, leurs questionnements, leurs choix, des personnages tellement humains, qu’ils cherchent ou se cherchent, que l’on s’y attache comme à des amis proches. Un roman d’amour, un polar, un roman social, bref un roman magnifique.

Chronique de Sandrine F

Les évaporés, Thomas B Reverdy , Flammarion, ISBN  978-2081307056

Quatrième de couverture :

Trois cartons et une valise, c est tout ce que Kaze a emporté avec lui cette nuit-là. Et, également, les raisons de sa fuite. Comment peut-on si facilement disparaître ? Ici, au Japon, on en a légalement le droit. D un disparu, on dit simplement qu il s est « évaporé ». Mais Yukiko, elle, ne veut pas renoncer
à chercher son père, un père qu elle a pourtant quitté depuis des années pour vivre à San Francisco. Elle demande à Richard B., son ancien amant, de partir avec elle à la recherche de Kaze. Par amour pour elle, ce détective privé et poète à ses heures mènera l enquête dans un Japon « parallèle », celui du quartier des travailleurs pauvres de San ya à Tokyo, repaire pour des milliers d évaporés, et des camps de réfugiés autour de Sendai. Peut-on se débarrasser de son passé ? Refaire sa vie ? Ces questions sont au coeur de ce roman qui, sous ses dehors de roman policier et d histoire d amour, mène une véritable enquête existentielle. De façon poétique et sensible, Thomas B. Reverdy explore la part d ombre en chacun de nous, cette tentation d un « ailleurs si j y suis » et met en scène toutes les variations possibles de notre désir de fuite.



une petite faim de culture ? inscrivez vous à la newsletter
Share This
WordPress Video Lightbox Plugin