"Il s'agit d'un peintre à la tête de bandit corse qui passe son temps au lit, en raison d'une dysenterie contractée à la Martinique ! Quand il ne souffre pas de maux d'estomac, il fume la pipe bretonne sur la terrasse de la pension, dans l'air du soir, en contemplant d'un air de mépris les Américains qui vont brosser leurs petits paysages au soleil couchant. Les gens d'ici l'appellent Goguin. Il a été marin et a travaillé à la construction du canal de Panama : je ne suis pas très sûr qu'il soit peintre, en réalité."   Anne Percin, Les singuliers, Le Rouergue

Share This
WordPress Video Lightbox Plugin